Michel PIRIOU demeure sur les bords de la rade de Lorient où il est né. La plus grande partie de sa carrière d’instituteur s’est déroulée à l’Institut Universitaire de Formation des Maîtres de Bretagne. Il s’est peu à peu consacré à l’apprentissage de la lecture en approfondissant la nature du langage écrit et de la littérature. Il a collaboré au comité de rédaction de la revue « Les Actes de Lecture ». Il s’est spécialisé aussi dans l’élaboration de « Politiques Territoriales de la Lecture ».

DSC_0002n

Pour commander,

envoyer un chèque au prix de l'exemplaire plus 5€ de frais d’envoi, en précisant le titre,

à l’adresse :

Michel Piriou

1 rue du Puits

56700 Kervignac

Les libraires peuvent commander sur Dilicom

Version numérique (pdf) 4,99€ sur Chapitre.com

"C'est dans le peuple et dans la classe ouvrière surtout qu'est l'avenir du monde. Vous en avez la foi et moi aussi, nous serons donc toujours bien d'accord sur tout ce que vous tenterez pour hâter l'enfantement de la vérité et de la justice, ces deux divinités jumelles que la sainte plèbe porte dans son sein. Je ne me fais pas illusion sur les obstacles, les peines et les dangers de l'entreprise. Mais enfin il est né des libérateurs. Ils ne manquent déjà point de disciples généreux et intelligents. Avec le temps, la masse sortira de l'aveuglement et de l'ignorance grossière où les classes dites éclairées l'ont tenue enchaînée depuis le commencement des siècles. Déjà les puissances qui la dominent sont forcées pour ne pas se couvrir d'odieux et de ridicule, de donner raison et force au principe de civilisation et de progrès. Ce n'est pas de la meilleure grâce du monde qu'elles cèdent, mais enfin la théorie s'impose à l'esprit du siècle. Et c'est au peuple de mériter par sa sagesse et sa supériorité morale, qu'elle passe dans la pratique. Faites bien sentir à ceux qui vous écoutent, que si un grand crime (le crime d'avoir tenu le peuple dans la servitude et l'abaissement) pèse sur les classes riches, le peuple a aussi à se reprocher de n'avoir pas toujours marché dans la bonne voie pour en sortir. Le moment est venu de tout voir, de tout comprendre et de tout sentir. Quand le peuple donnera l'exemple de la fusion de ses intérêts individuels en un seul intérêt, exemple admirable qu'il a donné sur plusieurs points de la France, croyez-moi, le peuple sera bien fort et bien grand. C'est lui qui sera la maître du monde, l'initiateur à la civilisation, le nouveau messie. Il donnera un victorieux démenti aux déclamations antisociales qui nous inondent et un terrible soufflet à la fausse science, et à la vaine sagesse de nos économistes et de nos législateurs, les scribes et les pharisiens du temps présent."

George Sand à Agricol Perdiguier .

thKQJ0K5BZ

linkeimag

thQP2L9HHM

nuagessit

Contact

Vous souhaitez me poser une question ou simplement me contacter, merci d'utiliser ce formulaire.

Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner une adresse e-mail valide
Veuillez renseigner ce champ
Veuillez renseigner ce champ
Saisie obligatoire
compteur.js.php?url=zYOdc1EK1YE%3D&df=cj